Qu’est-ce que le suprématisme ?

Le suprématisme  est un mouvement d’art pictural d’origine russe qui a été conçu par le célèbre KasimirMalévitch au début du 20ème siècle, plus précisément en 1913. A la fin de l’année 1915, ce créateur a exposé à Pétrograd un ensemble de 39 tableaux.

art-pictoral.jpg

Le tableau Carré noir sur fond blanc est considéré comme emblème du suprématisme parmi les œuvres de Malevitch. Ce mouvement artistique bien que méconnu est tout de même évoqué durant le programme de formation des écoles d’art et de création graphique. Retrouvez le programme pédagogique de ces écoles en vous rendant sur www.limart.fr.

Principes esthétiques du suprématisme

La théorie du suprématisme est développée par Malevitch sur la base du mouvement dynamique du futurisme et du cubisme ayant l’aspect géométrique et les couleurs primaires. A noter que les formes choisies par le mouvement suprématisme sont principalement  bidimensionnelles et les trois formes de bases sont la croix, le cercle et le carré. Ce dernier est la formé la plus usitée par Malevitch  étant donné sa forme basique scientifique et universelle  à partir de laquelle sont élaborées les autres formes. Concernant les couleurs, il en existe trois catégories.

le-suprematisme.jpg

Le fond blanc représente pour le mouvement suprématisme l’espace infini, puis le noir est destiné à l’image emblématique du carré et enfin les couleurs primaires. A propos de l’espace, ceci se stimule des théories géométriques de la quatrième dimension en devançant  l’image en 3 dimensions. En outre, plusieurs couches de dimensions sont à la base de cet espace 4 dimensions, et les autres formes sont influencées par ces couches. A noter que la 4ème dimension fusionne le temps et l’espace dans l’œuvre de Malevitch.

Le célèbre carré blanc sur fond blanc de Malevitch

Réalisé en 1918, cet art de 78,7 x78, 7 cm est conservé actuellement au musée d’Art moderne à New York. Le titre original « Composition suprématiste : carré  blanc sur fond blanc » fait de cette œuvre  un fanion  du mouvement suprématisme. Elle représente la première pièce monochrome de la peinture contemporaine et reste une œuvre célèbre jusqu’à ce jour. Pour la réaliser, le fameux peintre et précurseur du mouvement s’est servi de deux blancs d’origines différentes dont un blanc froid très légèrement bleuté pour le carré et un blanc chaud délicatement ocre pour le fond.   Cette peinture affirme une grande sensibilité bien que la forme n’est pas tout à fait carrée géométriquement parlant.

Author: Hilal

Share This Post On